English French

19 juillet 2017

Santé Canada autorise deux sites mobiles de consommation supervisée à Kamloops et Kelowna

mobile supervised consumption units Kamloops Kelowna

Avec l'ajout de ces deux sites mobiles, le gouvernement a maintenant autorisé 14 sites de consommation supervisée au Canada pour aider à pallier la crise des opioïdes.

Des surdoses d'opioïdes coûtent la vie à des milliers de Canadiens de tous âges et de tous milieux. La crise des opioïdes continue d'avoir des répercussions dévastatrices pour les personnes, les familles et les collectivités. Le gouvernement du Canada considère que la réduction des méfaits est un élément important d'une approche globale de lutte contre la crise des opioïdes. Il est déterminé à veiller à ce que des mesures fondées sur des données probantes fassent partie de ses efforts de réduction des méfaits causés par la consommation problématique d'opioïdes. Les données probantes canadiennes et internationales révèlent que les sites de consommation supervisée, lorsqu'ils sont bien établis et bien gérés, peuvent sauver des vies sans augmenter la consommation de drogues et la criminalité dans les environs.

Santé Canada a accordé des exemptions à l'Interior Health Authority de la Colombie-Britannique lui permettant d'exploiter deux nouveaux sites mobiles de consommation supervisée dans la province, soit un à Kamloops et l'autre à Kelowna.

Ces deux sites mobiles offriront des services d'injection supervisée et se déplaceront à plusieurs endroits dans la ville afin de mieux servir les clients. Ils pourront aussi aiguiller les clients vers des services complémentaires de réduction des méfaits.

En date du 19 juillet, Santé Canada a approuvé au total 14 sites de consommation supervisée. Le projet de loi C-37, qui a reçu la sanction royale le 18 mai 2017, simplifie le processus de demande pour des sites de consommation supervisée sans mettre en danger la santé et la sécurité des clients, du personnel ou des résidents des environs.

Le gouvernement du Canada est résolu à combatte l'épidémie de surdoses qui sévit actuellement et de prendre rapidement des mesures qui permettront de sauver la vie des Canadiens. La riposte à cette crise nécessite une approche qui met à contribution l'ensemble de la société. Aucune mesure ne pourra à elle seule mettre fin au nombre croissant de surdoses qui surviennent partout au pays. Il est donc primordial d'unir nos efforts et de continuer à envisager de nouveaux moyens pour nous aider à renverser la tendance.

Source

Photos

Direct link to this page