English Français

03 mars 2017

Salles de consommation : Changement de position de l'OICS 

Drug Consumption Room Espace Gaia in Paris

Les conventions internationales relatives au contrôle des drogues exigent que l'Organe International de Contrôle des Stupéfiants (OICS) publie un rapport annuel qui fournit une analyse de la situation mondiale en matière de drogues. Le rapport de 2016 a été publié le 2 mars 2017.

Alors que l'OICS s'est opposée jusqu'à présent aux salles de consommation à moindre risque (SCMR), la mesure la plus significative et la plus progressive prise par le conseil dans le rapport 2016 est sa position changeante en ce qui concerne les salles de consommation à moindre risque.

Par le passé, l'OICS a, à maintes reprises - et souvent en termes stridents - critiqué les états qui avaient mise en place des salles de consommation à moindre risques. Le non-respect aux dispositions des conventions internationales relatives au contrôle des drogues était même un des arguments des opposants à leurs mises en place.

L'Office indique aujourd'hui que : « Les “salles de consommation à moindre risque” doivent être gérées dans un cadre qui prévoit des services de traitement et de  réadaptation, ainsi que des mesures de réinsertion sociale, accessibles directement ou par le biais de services  d’aiguillage, et ne doivent remplacer ni les programmes de réduction de la demande, ni les mesures de prévention et de traitement qui y sont associées. ».

The INCB Annual Report 2016 A significant shift on drug consumption rooms
Direct link to this page