---



Le temps, 9 juillet 2007

Le NON Lausannois consacre l'exception vaudois

Les citoyens de Lausanne ont rejeté nettement l'ouverture d'un espace de consommation de stupéfiants tel qu'il en existe dans une douzaine de villes suisses. C'était le premier vote du genre en Suisse romande.

Clair et net. Les citoyens lausannois ont refusé dimanche l'ouverture d'un local d'injection par 14 118 voix (54,6 %) contre 11 725 (45,4 %). Le dépouillement rapide du scrutin communal n'a pas ménagé le moindre suspense. Mais le faible taux de la participation témoigne vraisemblablement de l'embarras de nombreux citoyens face à cette question de société. Ce taux n'a pas atteint 32 %, en contraste avec le caractère très virulent pris ces dernières semaines par la campagne.

Direct link to this page