---



20min.ch, 23 octobre 2007

Lausanne : Un nouvelle espace d'accueil pour marginaux se prépare

A la suite du refus populaire du local d'injection, la Ville pense déjà à un autre projet d'accueil de marginaux.

La municipalité semble avoir digéré la défaite du local d'injection. Preuve en est que les services de Jean-Christophe Bourquin, directeur de la Sécurité sociale, planchent déjà sur un nouveau projet d'accueil pour les toxicomanes. Et bien que le magistrat socialiste, prudent, assure qu'il «ne s'agit pour l'heure que d'études préalables», les grandes lignes de la démarche paraissent assez précises.

L'objectif serait donc de créer, du côté de la rue César-Roux 16, là où l'espace de consommation aurait dû voir le jour, un espace en mesure de recevoir marginaux et toxicomanes. Souhaité sans alcool, ce lieu pourrait être géré par l'unité de terrain Uniset, qui opère sur la place de la Riponne et dont les effectifs avaient été fortement réduits en vue de la création d'un local d'injection. «C'est une variante possible, avoue Jean-Christophe Bourquin. Mais j'attends un projet fini pour me prononcer. Je veux aussi étudier les propositions faites par la droite, afin qu'il y ait une cohérence dans le futur dispositif. C'est sans compter le résultat des discussions lors des Etats généraux de la toxicomanie.»

En attendant, les marginaux de la Riponne se contenteront de la structure provisoire de la Terrasse pour se mettre à l'abri du froid cet hiver. «Elle ouvrira tout début décembre», confirme Geneviève Ziegler, déléguée à la toxicomanie.

Direct link to this page