Not in my backyard - NIMBY


On observe régulièrement des attitudes NIMBYsme (Not In My BackYard = Pas dans mon jardin et implicitement, dans le jardin de l'autre si ça vous arrange) lors de l'implantation d'établissement du type CAARUD, CSAPA et SCMR aujourd'hui dans un quartier, une rue. Tous les habitants s'accordent en général à dire que les consommateurs de drogues doivent être aidés et pris en charge et l'idée d'une structure spécialisée est positive.

Toutefois, certains diront "oui" à cette structure "mais nous ne voulons pas de toxicomanes dans notre rue !" : attitude NIMBY. D'autres diront "le projet est intéressant, la drogue est un problème grave de notre société, il est triste de voir ces personnes comme cela et il faut les aider." Cependant votre projet n'est pas réfléchi, il est bricolé et sera donc peu efficace pour ces personnes. Il ne fera que renforcer l'image déjà négatif du quartier, la perception de dégradation et le sentiment d'insécurité." : attitude NIMBY.

Lire :
Stany Grelet, Une pierre dans le jardin : ce que les NIMB's nous apprennent de l'hospitalité, Vacarme n°38; Hiver 2007.

BROCHURE QUI S'Y FROTTE, NE S'Y PIQUE PAS FORCEMENT

Cette brochure peut-être un support d'informations et de dialogues avec les habitants d'un quartier, d'une rue, en amont d'une implantation d'une structure (CAARUD, SCMR, CSAPA...).

Brochure initiale conçue et réalisée par le Groupe SIDA Genève (secteur réduction des risques - Bips) en collaboration avec l'EPiC de Genève - Suisse.
Illustrations : Exem - Maquette : Exem et Nicolas Schweizer.

Cette brochure, éditée par l'association LATREV', salledeconsommation.fr et le Réseau Français de Réduction des risques avec le soutien du Conseil Général du Gard et la participation des Laboratoires Bouchara Recordati, s'adresse au grand public et plus particulièrement pour les professions occasionnellement confrontées à des personnes qui consomment des drogues (gardiens d'immeubles, techniciens de surface, employés de voirie, éboueurs, agents de sécurité, commerçants, entrepreneurs, enseignants, forces de police, médiateurs, éducateurs, assistants de service social, infirmiers, etc.).

Elle informe sur les conduites à tenir en cas de difficultés, et tout particulièrement sur les risques de transmission des hépatites B et C et du VIH.

Sommaire :

Ces situations vous interrogent, vous inquiètent ou vous posent problèmes :

· Je trouve une seringue
· Je me suis piqué avec une seringue usagée
· Je suis face à une personne qui consomme des drogues dans une rue, un parking, un hall...
· Je suis face à une personne qui a un malaise
· Des personnes se regroupent régulièrement devant mon commerce, mon immeuble...

Dans cette brochure vous trouverez également :

· Des informations concernant la politique des drogues
· Des informations sur le VIH/SIDA et les hépatites
· Des consignes importantes



Une question, un renseignement, contactez-nous !

Direct link to this page
SAUVE LA VIE DES USAGERS DE DROGUES